Quels sont les avantages et les inconvénients du stockage virtuel d’électricité ?

Pour gagner en autonomie sans payer cher, vous pouvez essayer le stockage virtuel de l’électricité solaire. Il s’agit d’une très bonne alternative économique qui peut servir pour les professionnels ou les particuliers. Mais alors, qu’est-ce que le stockage virtuel de l’électricité ? Et quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Qu’est-ce que le stockage virtuel de l’électricité ?

Certains auto-producteurs produisent plus d’électricité qu’ils en consomment, dans ce cas-là, ils peuvent donner cette électricité à leur fournisseur et en échange, ce dernier pourra le rendre aux auto-producteurs lorsqu’ils en auront besoin. Cette démarche peut être très intéressante, car de cette façon, le réseau est utilisé comme une batterie gratuite et infinie.

Par exemple aux États-Unis, ce processus est très utilisé et fonctionne très bien, c’est également le cas dans différents pays, dont la Belgique. C’est comme les anciens compteurs qui tournaient à l’envers, mais aujourd’hui, ils ont été remplacés par des compteurs Linky qui ne tournent pas à l’envers, mais qui comptent dans les deux sens.

Si le stockage virtuel d’électricité est une bonne idée dans plusieurs pays, ce n’est pas vraiment le cas en France. En effet, il existe une réglementation qui ajoute des frais et des taxes de réseau à cette démarche. Donc, par exemple, lorsque votre facture d’électricité vous affiche 100 euros, cela veut dire que vous allez payer, en réalité, 33 euros d’électricité, 34 euros de contributions et de taxes et 33 euros de transport.

Quels sont les avantages du stockage virtuel d’électricité ?

Grâce au stockage virtuel d’électricité, vous pourrez en tirer de vrais avantages au quotidien. Ainsi, vous pourrez, pour commencer, gagner en autonomie, avec un prix raisonnable, cela vous permet de ne pas faire appel constamment à votre fournisseur et vous deviendrez, d’une certaine manière, votre propre producteur. Ensuite, vous aurez zéro gâchis de production solaire, car même lors de votre absence, toute la production qui n’est pas utilisée sera comptabilisée, puis transférée à d’autres consommateurs.

Vous pourrez également réduire les facteurs d’électricité, puisque celle que vous allez consommer sera gratuite et l’électricité qui est stockée dans votre batterie virtuelle est moins chère que celle du fournisseur.

Ensuite, comme cette batterie n’existe pas dans votre habitation, celle-ci ne prend vraiment pas de place. C’est aussi un moyen de contribuer au mix énergétique local, car le voisinage va profiter d’une énergie renouvelable à 100 %. De plus, cette démarche est un très bon moyen de connaître ses besoins en énergie.

Pour finir, il s’agit d’un outil de transition pour vous permettre de prendre de bonnes habitudes. La batterie virtuelle vous donne la possibilité de simuler l’utilisation d’une vraie batterie, sans devoir investir le même prix.

Quels sont les inconvénients du stockage virtuel ?

Selon votre objectif principal, le stockage virtuel d’électricité peut avoir des inconvénients, comme :

  • Ne pas être alimenté en cas de coupure de courant ;
  • L’électricité de la batterie n’est pas totalement gratuite ;
  • Ce stockage n’est pas accessible aux lieux isolés ;
  • La batterie virtuelle n’est pas éligible à la prime d’autoconsommation.

En effet, cette électricité n’est pas reliée physiquement au lieu de production, donc, elle ne peut pas être reliée à un système de secours. Ensuite, vous devrez savoir que les taxes d’acheminement vous seront demandées.

Vous ne pourrez pas non plus profiter du stockage virtuel dans un lieu isolé, car l’import et l’injection de votre électricité sont faits avec le réseau qui comptabilise les échanges. Pour finir, il est important de savoir que la batterie virtuelle n’est pas éligible à la prime à l’autoconsommation, vous devrez alors faire des choix qui vous feront économiser le plus.

Retrouvez nous aussi