Quelle est la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau électrique ?

Lorsque vous achetez un chauffe-eau électrique, vous devez penser fonctionnalité et performance sur le long terme. Quand vous choisissez le modèle de chauffe-eau à acquérir, vous devez tenir compte de sa durée de vie. Cela vous permettra d’anticiper le budget à prévoir pour un éventuel remplacement dans le futur. Dans ce billet, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau électrique, les conseils utiles pour favoriser sa longévité et les signes de sa fin de vie.

La durée de vie d’un chauffe-eau électrique

La durée de vie chauffe-eau cumulus dépend de nombreux critères. Ainsi, il est difficile de présenter des chiffres précis. Néanmoins, la plupart des fabricants annoncent une durée de vie moyenne d’une dizaine d’années. Cette estimation peut varier en fonction du modèle de votre cumulus, de l’entretien que vous apportez à l’appareil et surtout de la qualité de l’eau.

En effet, vous devez savoir que l’eau constitue le principal ennemi du chauffe-eau. Dans certaines zones géographiques, l’eau peut être « dure », à savoir présenter une forte teneur en minéraux. Comme l’eau dure contient une grande quantité de calcium et de magnésium, elle devient entartrante. Bien que ces minéraux aident à protéger la cuve du cumulus, ils sont par contre néfastes pour la résistance du chauffe-eau.

À l’inverse, une eau dite « douce » se révèle très agressive pour le chauffe-eau. Contrairement aux idées reçues, l’eau douce est nocive pour le cumulus que l’eau dure. Les particules qui composent l’eau douce, à l’instar des sulfates, des chlorures et des nitrates sont très corrosives. Ainsi, au fil des ans, elles finissent par détériorer la cuve.

Comment préserver la durée de vie de son chauffe-eau ?

La durée de vie chauffe-eau cumulus dépendra notamment de la dureté de l’eau de votre zone géographique. Si vous résidez dans une région où l’eau est dure, il est conseillé de privilégier un chauffe-eau doté d’une résistance protégée de l’entartrage.

Dans le cas où l’eau de votre région est douce, optez pour un modèle de chauffe-eau équipé d’une technologie anticorrosion et anticalcaire. Ce type de technologie permet de protéger la cuve de l’appareil de manière à prolonger la durée de vie chauffe-eau cumulus.

Connaitre les signes de fin de vie d’un chauffe-eau

Avant de vous lancer dans l’achat d’un nouveau chauffe-eau, vous devez savoir repérer les signes annonciateurs de défaillance de votre appareil. Voici donc quelques indices qui indiquent qu’un chauffe-eau est en fin de vie :

Une eau moins chaude

Il s’agit de l’un des signes les plus courants de la baisse de performances de votre chauffe-eau, signalant un problème. Une eau moins chaude est le plus souvent due à une défaillance du thermostat ou à une résistance entartrée. Ces types de dysfonctionnements sont dans la plupart des cas irréparables et induisent le remplacement du chauffe-eau.

La présence de rouille sur l’appareil

Si vous observez l’apparition progressive ou soudaine de rouille sur votre appareil, cela veut certainement indiquer que votre cuve est endommagée. La présence de rouille désigne un dysfonctionnement d’anodes, lesquels sont responsables de la protection du chauffe-eau contre l’oxydation et la rouille.

Une fuite d’eau au niveau du cumulus

Une fuite d’eau au niveau de la paroi extérieure de votre cumulus est un autre signe indiquant la fin de vie de votre chauffe-eau. Dans la majorité de cas, cette fuite évoque une perforation de votre cuve. La chaleur et l’agglomération d’eau à la base de votre cumulus induisent la formation de gouttes. Vous devez donc rester vigilant à toute présence d’humidité inexpliquée sur votre appareil.

Dysfonctionnements et pannes divers

Lorsque votre chauffe-eau électrique arrive en fin de vie, il n’arrête pas de marcher du jour au lendemain. Certains signes avant-coureurs apparaissent avant qu’il soit complètement hors service. Parmi les anomalies qui peuvent vous alerter, on peut citer le bruit inhabituel que fait votre robinet d’eau quand vous l’ouvrez. Ce bruit est souvent la conséquence d’une difficulté du cumulus à acheminer correctement l’eau. Cette difficulté est généralement causée par un encrassement du passage d’eau par le tartre.

Retrouvez nous aussi