Norme et branchement d’une climatisation

Vous envisagez d’installer une climatisation dans votre logement et souhaitez réaliser les choses dans les règles ? Vous devez savoir que l’installation d’un climatiseur est une opération assez difficile. Pour certains systèmes de climatisation, il est nécessaire de respecter une réglementation bien précise. Afin de vous éclairer sur le sujet, ce billet vous propose de découvrir la norme et le branchement à suivre pour l’installation d’une climatisation.

Les précautions à prendre avant installation de votre clim

L’installation d’un climatiseur est régie par la norme NF C 15-100, laquelle s’applique également à l’électricité domestique. L’une des principales réglementations de cette norme branchement climatisation est d’interdire le branchement de la climatisation sur une prise électrique classique. Effectivement, il faut savoir que le climatiseur doit bénéficier d’une protection au niveau du tableau électrique et nécessite donc d’être alimenté par un circuit dédié.

D’une manière générale, une climatisation est composée de deux unités, l’une intérieure et l’autre extérieure. Ces unités sont raccordées entre elles par deux tuyaux frigorifiques, des câbles électriques ainsi qu’un tuyau de vidange. Pour des raisons de sécurité et de protection de l’environnement, la manipulation du fluide qui transporte le froid (fluide frigorigène) est réglementée. Pour s’assurer de faire les choses convenablement, il convient de faire appel à un professionnel pour procéder à l’installation de votre système de climatisation.

Comment installer votre clim ?

Pour bien installer votre clim, prenez soin de placer l’unité intérieure en tenant compte de la circulation de l’air et en évitant de générer de courant d’air. Ensuite, pensez à prévoir l’évacuation de l’eau de condensation de manière à ce que celle-ci s’achemine vers un point plus bas que l’unité intérieure. Pour ce qui est de l’unité extérieure, elle doit être placée en hauteur ou au sol, non loin de l’unité intérieure. Quant à la longueur du tuyau de gaz reliant les deux unités, elle ne doit pas être inférieure à deux à trois mètres.

Une fois les emplacements définis, placez l’unité intérieure sur la plaque de fixation pour ensuite, percer le mur qui permettra de faire passer l’alimentation électrique et le tuyau de réfrigérant. Après cela, raccordez le tuyau de vidange au niveau de l’unité extérieure en veillant à bien vérifier le bon écoulement de l’eau. Ensuite, procédez à la pose de l’unité ventilateur à l’avant. Pensez à mettre des dégagements de 60 cm au-dessus et devant et de 10 cm sur les côtés ainsi qu’à l’arrière. Une fois les unités bien fixées, vous pouvez brancher les tuyaux de raccordement du gaz réfrigérant.

Quel raccordement électrique pour une climatisation ?

Comme déjà mentionnée plus haut, la norme NF C 15-100 interdit de brancher l’alimentation de votre climatisation sur une prise de courant classique. Ainsi, elle préconise de faire l’installation du climatiseur sur un circuit électrique consacré à l’appareil et protégé au tableau électrique par un disjoncteur de 16 A et un différentiel de 30 mA.

Le choix de l’alimentation électrique dépendra de la puissance de votre climatiseur. Cette information est indiquée dans la notice du constructeur. En principe, l’alimentation générale doit être distribuée à partir de l’unité intérieure si votre appareil est de faible puissance, dans le cas contraire, elle se fait du côté de l’unité extérieure. Pour protéger les personnes contre les risques électriques, il est essentiel de raccorder le climatiseur à la terre.

Quel disjoncteur utiliser pour l’installation de votre clim ?

Pour assurer la conformité de votre raccordement de climatisation, il est nécessaire de prévoir un dispositif puissant et performant. Cela permet en outre d’éviter que le circuit de votre climatisation ne disjoncte lorsque vous démarrez votre appareil.

Pour ce qui est de la création du circuit électrique dédié pour brancher votre climatiseur, il est recommandé de protéger le circuit électrique concerné avec un disjoncteur divisionnaire 20A (courbe D) ainsi qu’un interrupteur différentiel 30mA.

Pour un appareil avec une puissance relativement faible, un disjoncteur 16A peut suffire, bien qu’un disjoncteur 20A soit le plus conseillé. Dans tous les cas, il est indiqué de toujours se référer à la notice du fabricant, afin de prendre connaissance des caractéristiques du disjoncteur à installer dans le tableau électrique.

Quel câble électrique pour votre climatiseur ?

Le choix du câble d’alimentation électrique à utiliser pour votre climatiseur est également un élément important à considérer. Vous devez veiller à ce que le câble d’alimentation électrique de l’unité extérieure présente une section qui convient au calibre du disjoncteur. Le câble électrique de 2,5 mm²  est la section la plus adaptée pour un disjoncteur de 16A ou 20A.

Sachez que l’alimentation de l’unité intérieure s’effectue depuis l’unité extérieure et non à partir du tableau électrique de votre habitation. Le câble de section 1,5 mm²  utilisé est le plus souvent fourni avec votre climatiseur.

Retrouvez nous aussi