Comment fabriquer de l’électricité ?

Il est impossible de se passer de l’électricité au quotidien. Pourtant, avec les prix qui ne cessent d’augmenter depuis quelques années, la facture de l’électricité devient une charge conséquente pour les foyers français. Heureusement, il existe désormais des solutions permettant de fabriquer de l’électricité gratuite chez soi. Ce dossier fait le point sur le sujet.

Les techniques de production d’électricité en France

La production de l’énergie passe par plusieurs transformations qui utilisent des appareils appelés générateurs électriques.

En France, la majorité de l’énergie électrique est produite grâce à des centrales nucléaires. Le reste de la production provient des centrales thermiques à combustibles fossiles et d’autres générateurs électriques utilisant les énergies renouvelables, comme les centrales éoliennes, hydrauliques, solaires et les bioénergies.

Le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter ces dernières années dans l’Hexagone, ce qui n’est pas sans effet dans le budget des ménages. Pour faire face à ces hausses de prix, fabriquer électricité chez soi s’avère être l’une des alternatives les plus efficaces pour économiser sur la facture d’énergie.

Les solutions pour produire de l’énergie électrique chez soi

Plusieurs matériels de production d’électricité peuvent désormais être installés dans les logements. D’ailleurs, de multiples solutions vertes sont à la disposition des ménages qui souhaitent être autonomes sur le plan énergétique sans polluer la planète.

Les panneaux solaires

Il s’agit sans conteste de la solution la plus courante adoptée par les particuliers qui veulent fabriquer électricité eux-mêmes. Il est vrai que l’utilisation des panneaux solaires nécessite un budget de départ conséquent, pourtant cela demeure une solution aux avantages non négligeables.

En effet, les panneaux solaires proposent une installation rapide et facile, et peuvent s’effectuer sur la plupart des toits. Grâce aux panneaux solaires, vous utiliserez une énergie qui est toujours disponible et inépuisable : les rayons du soleil. Cependant, la qualité du rendement des panneaux dépend de quelques paramètres comme le nombre de panneaux installés, la puissance crête, le niveau d’ensoleillement, l’orientation du toit, etc.

Selon les estimations des spécialistes, un panneau solaire de 1 m² correctement orienté peut produire 100 kWh d’électricité par an. En moyenne, il faut donc investir entre 9 000 et 12 000 € pour des panneaux d’une puissance de 3 kWc (kilowatt-crête) et ajouter environ 3 000 € de coût d’installation et de raccordement au réseau.

L’éolienne domestique

Également appelée « petit éolien », l’éolienne domestique est une autre solution possible pour fabriquer électricité chez soi. Le principe est simple : les installations éoliennes usent de l’énergie du vent, d’une puissance comprise en 1 kW et 36 kW. Néanmoins, l’ADEME indique qu’en fonction de la qualité du site et de la technologie choisie, un petit aérogénérateur peut produire en une année entre 1 000 et 3 000 kWh par kW installé.

L’utilisation d’une éolienne domestique est idéale pour les maisons avec une superbe exposition au vent, et bien entendu elles sont un peu en retrait des autres habitations. En effet, ce système est bruyant et peut causer des nuisances sonores risquant de nuire au confort des voisins. En raison de sa hauteur limitée, l’éolienne domestique offre un rendement moins important que celui des panneaux solaires.

En ce qui concerne le coût, il est par ailleurs bien plus onéreux que des panneaux solaires. Pour acheter une éolienne domestique, il faut prévoir entre 10 000 et 40 000 € avec les frais d’installation et de raccordement au réseau en sus.

L’Écogénérateur

L’écogénérateur, aussi appelé chaudière microcogénération, est un système récent qui permet de produire de l’énergie thermique pour le chauffage et l’eau chaude, mais aussi de fabriquer électricité. Ce procédé consiste en l’intégration d’un moteur Stirling à une chaudière à condensation pour produire une énergie mécanique.

Cette dernière fait fonctionner un alternateur qui produit du courant. C’est également durant cette phase que se dégage de l’énergie thermique qui alimente le circuit de chauffage. La chaudière à condensation peut fonctionner au gaz naturel, au fioul ou au bois.

L’écogénérateur peut pourvoir environ 30 % des besoins en électricité du foyer. Néanmoins, il s’agit d’un système assez complexe qui nécessite un certain investissement. Effectivement, il faut compter entre 10 000 et 20 000 € pour l’achat et l’installation de ce procédé.

Un mini central hydraulique

Un mini central hydraulique est une installation qui permet de fabriquer électricité à partir de l’énergie de l’eau et dont la puissance ne dépasse pas les 10 MW (10 000 kW) par an. Évidemment, ce type de système n’est pas accessible à tous les particuliers étant donné qu’il implique la proximité d’une rivière ou d’un torrent bénéficiant d’un excellent dénivelé.

Le mini central hydraulique requiert l’utilisation d’une turbine qui sera activée par le flux du cours d’eau. Il faut également d’autres installations pour collecter l’eau et la canaliser pour faire tourner la turbine. L’avantage de cette solution est qu’elle permet de produire de l’énergie 24 heures sur 24.

Concernant le prix, il faut prévoir un budget entre 400 et 2 100 €/kW pour une installation d’une puissance de plus de 100 kW et environ 6000 €/kW pour une installation dont la puissance est inférieure à 30 kW.

Retrouvez nous aussi