Quelle aide financière considérer pour refaire l’électricité ?

Des aides financières se sont développées pour accompagner les particuliers dans la réalisation de travaux de rénovation de leur maison en cette ère de réchauffement climatique où se pose la problématique de la rénovation énergétique.

Ces aides peuvent être accordées dans des circonstances particulières, pour des modifications effectuées simplement sur le système électrique d’un appartement ou d’une propriété individuelle. En conséquence, les résidents d’une maison ont plusieurs raisons de s’inquiéter pour leur système électrique.

L’aide financière disponible pour refaire son électricité !

Pour des raisons de fonctionnalité ou de sécurité, il peut être nécessaire de reconstruire l’installation électrique existante et le coût d’une remise en état complète du réseau électrique a un prix fixe. Les rénovations électriques, par exemple, coûteraient un montant proportionnel à la surface de l’espace de vie.

Diverses aides financières sont disponibles pour vous aider dans votre projet de rénovation. Certains cas sont les suivants :

  • L’aide financière de l’agence ANAH ;
  • Le chèque énergie ;
  • Le crédit d’impôt pour le transfert de l’énergie.

Le chèque énergie est donné, chaque année, à des milliers de foyers dans l’hexagone. Il représente un programme d’aide dédié au paiement des factures d’énergie d’un logement ainsi qu’aux travaux de rénovation électrique.

Le montant du chèque énergie est déterminé par les revenus et la structure du foyer. En effet, le chèque énergie est calculé à partir de la déclaration de revenus de l’année précédente, et plus les revenus sont faibles, plus la valeur du chèque est importante.

La valeur du chèque énergie en 2022 ira jusqu’à 270 euros par an. Si vous remplissez les conditions requises pour le chèque énergie, celui-ci vous sera envoyé en avril de chaque nouvelle année et vous n’aurez aucune démarche à effectuer.

L’aide financière de l’ANAH pour refaire l’électricité

L’agence d’aide de logement ANAH peut être en mesure d’aider les habitants à prendre en charge les frais de dépannage électrique. Pour bénéficier de l’aide de l’ANAH, il faut respecter les conditions suivantes :

  • Respecter les plafonds de ressources ;
  • Possession d’un logement sans prêt à taux zéro ;
  • Possession d’une habitation qui a plus de 15 ans.

La prime ANAH peut être majorée en fonction des qualités de l’hébergement. On peut gagner un bonus, par exemple, si la propriété a une étiquette énergétique F avant que la réparation électrique ne soit terminée.

Pour solliciter cette aide financière, vous devez déposer une demande de subvention auprès de la délégation de l’ANAH du département où vous effectuez vos travaux de rénovation de logement et vous pouvez bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à près de 14 000 €.

Par ailleurs, le programme national « Habiter Mieux » de l’ANAH vous permet d‘obtenir une aide et un accompagnement pour des travaux de rénovation énergétique réduisant les déperditions énergétiques de votre logement, sous réserve de certaines restrictions.

L’aide financière du crédit d’impôt transition énergétique pour refaire l’électricité

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est un crédit qui vous permet de déduire de vos impôts une partie de vos dépenses de rénovation énergétique. Pour être éligible au CITE, vous devez présenter une seule facture et travailler à votre adresse principale.

Par ailleurs, le crédit d’impôt transition énergétique est plafonné à 16 000 euros par couple et 8 000 euros pour les célibataires. Lors du remplissage de la déclaration de revenus en ligne, les gens doivent indiquer le montant payé pour déclarer le CITE, qui correspond à 30 % du coût de l’équipement plus les taxes.

Il faut savoir qu’il existe divers outils de simulation en ligne qui peuvent vous aider à vérifier si vous êtes éligible ou non à ce service particulier.

Retrouvez nous aussi